Stress et anxiété : où sont les limites ? 

Qu’est-ce qui déclenche une anxiété ? Nous sommes tous confrontés à des situations stressantes au quotidien. Certains d’entre nous en sont plus affectés que d’autres. Mais quand cela devient un véritable problème, comment faire la différence ? À quel moment les symptômes se transforment-ils en anxiété ?

stress des examens

1. Comment savoir si je suis stressée ou anxieuse?

La principale différence entre le stress et l’anxiété réside dans le fait que le stress est une réaction à des situations spécifiques qui ne peut s’étendre à tous les domaines de votre vie. Chez les personnes anxieuses, les situations stressantes peuvent être extrêmement diverses : vous pouvez craindre de vous exprimer en public, de faire un faux pas, de parler à des inconnus, de prendre le volant ou de faire face à des difficultés financières. Une étude montre qu’il est possible de détecter les personnes atteintes d’anxiété :

• Le réveil est difficile et vous réveillez plusieurs fois la nuit.

• Vos pensées sont centrées sur l’angoisse dès le réveil.

• Votre tension artérielle est élevée, même si vous êtes en repos.

• Vous avez des difficultés à dormir ou des insomnies.

• Vous éprouvez des douleurs physiques anormales, comme des douleurs abdominales, des palpitations ou des maux de tête.

• Vous avez tendance à vous isoler et à vous enfermer dans votre bulle.

• Vous avez l’impression de ne pas être à la hauteur, d’être inadéquate à votre travail, de manquer d’assurance dans des situations sociales.

• Vos pensées sont principalement centrées sur le décès de proches ou la maladie grave.

• Vous avez l’impression d’être constamment sur le qui-vive et d’avoir des « yeux derrière la tête ».

Si vous constatez que vous êtes dans l’un ou l’autre de ces cas, vous pouvez être confronté à des difficultés liées à l’anxiété. En fait, une étude récente montre qu’une personne sur trois souffre d’anxiété chronique.

Les causes de l’anxiété sont nombreuses : prédisposition génétique, traumatisme, stress, alimentation déséquilibrée, problèmes affectifs ou relationnels, etc. En effet, de nombreux facteurs déclencheurs sont susceptibles d’entraîner l’anxiété.

Malheureusement, la plupart des traitements prescrits pour calmer l’anxiété sont inefficaces. Les médicaments dits « anxiolytiques » peuvent faire baisser les symptômes de l’anxiété, mais ils ne permettent pas de soigner le problème à sa source.

Les personnes qui souffrent d’anxiété chronique sont donc souvent dans une impasse au niveau des traitements.

La méditation de pleine conscience est l’une des méthodes les plus efficaces pour gérer les symptômes de l’anxiété. Elle permet de se reconnecter à son corps et à ses sensations afin de se libérer des pensées anxiogènes. Elle permet également de faire face aux expériences difficiles, que ce soit au niveau émotionnel ou physique.

Quelles sont les bienfaits de la méditation de pleine conscience en cas d’anxiété chronique ?

La méditation de pleine conscience est efficace pour lutter contre l’anxiété chronique. En effet, elle permet de développer une meilleure compréhension de son corps et de ses sensations, ce qui aide à se connecter à son ressenti.

Ce type de méditation permet aussi de constater que les pensées anxiogènes passent inévitablement. Même si elles sont douloureuses, ce n’est pas la peine de s’y accrocher. En étant conscient de la réalité de la situation et en acceptant ce qui se passe, on peut se sentir plus libre et plus calme.

Enfin, il est possible de mettre en place des stratégies pour gérer ses pensées anxiogènes et se sentir moins stressé. Par exemple, il est possible d’utiliser des techniques de respiration (de l’apnée au souffle long), de visualisation (faire défiler un film dans sa tête) ou de méditation guidée.

La méditation de pleine conscience est-elle utile pour les personnes qui souffrent d’anxiété chronique ?

Oui, la méditation de pleine conscience est particulièrement efficace en cas d’anxiété chronique. En effet, cette pratique permet de se concentrer sur son corps et ses sensations. Elle permet aussi de se déconnecter des pensées pour se reconnecter à la réalité. À la fin de la séance, on se sent moins stressé, plus calme et plus concentré.

La méditation de pleine conscience peut aussi être utile pour les personnes qui souffrent d’anxiété sociale. En effet, en étant conscient des pensées et des sensations qui s’expriment, on peut se sentir moins anxieux en société.

Enfin, la méditation de pleine conscience permet de prendre du recul par rapport à ses angoisses et de les dépasser.

 

2. Les sources du stress et de l’anxiété

Le stress peut être éprouvé par tous les individus quels que soient leur âge, leur personnalité et leur vécu. Il n’est donc pas uniquement lié à l’adolescence. Il peut être déclenché par des évènements personnels comme la perte d’un être cher ou une rupture amoureuse ou encore par des événements de la vie quotidienne : un orage, un examen difficile, la maladie d’un membre de la famille.

Le stress peut également résulter de conditions de vie difficiles : les changements de domicile, la séparation d’avec les parents, la solitude ou encore des difficultés scolaires.

Dans tous les cas, le stress n’est jamais une fatalité. Il est possible de le dépasser.

Les causes du stress et de l’anxiété

Le stress se manifeste par des symptômes physiques, cognitifs et comportementaux. Il se manifeste physiquement par des douleurs musculaires, des maux de tête, des vertiges ou encore des nausées. Il se manifeste cognitivement par des pensées négatives, des idées noires, des images effrayantes et une incapacité à se concentrer. Il se manifeste enfin de façon comportementale par des modifications de l’humeur, des difficultés à se concentrer, des troubles du sommeil.

Lorsqu’une personne est stressée, elle a tendance à ne plus contrôler ses émotions et son comportement. Elle peut donc se montrer irritable, susceptible, agressive ou même violente. Elle perd toute maîtrise d’elle-même et se sent impuissante face à une situation.

Cette incapacité à contrôler ses émotions peut également avoir des répercussions sur sa vie privée, car on est plus enclin à se disputer avec le conjoint et les enfants, à rompre des projets ou encore à renoncer à ses études ou son travail.

3. Mon stress et mon anxiété sont-ils excessifs?

La plupart des gens peuvent ressentir de l’anxiété après une situation stressante. Ce n’est qu’un sentiment de peur qui disparaît avec le temps. Ce qui est excessif, c’est la difficulté à contrôler ces émotions.

Si vous pensez que votre anxiété est excessive, voici quelques questions à vous poser :

• D’après les critères de la Société canadienne de médecine du travail, mon anxiété serait-elle excessive? (Le questionnaire de la Société canadienne de médecine du travail est disponible sur son site Web à l’adresse www.ccmts.ca.)

• Est-ce que je ressens une anxiété persistante?

• Est-ce que j’ai des problèmes de sommeil à cause de mon anxiété?

• Est-ce que mon anxiété m’empêche de mener une vie normale?

• Est-ce que je me sens impuissant face à mes émotions?

• Est-ce que je passe beaucoup de temps à me faire du souci?

• Est-ce que je fais des projets pour éviter les situations qui me font peur?

• Est-ce que je suis irritable et colérique?

• Est-ce que je consomme des drogues pour m’aider à gérer mon anxiété?

« Je me sens stressée tout le temps et je n’arrive pas à passer à travers. Je dois prendre de l’aspirine tous les jours. C’est comme si ces émotions étaient incontrôlables. J’ai arrêté de travailler parce qu’il y avait trop de pression et j’en étais dérangée. Je ne pouvais pas dormir parce que j’étais trop inquiète. Mon médecin m’a donné des médicaments pour l’anxiété, mais je ne les ai pas pris longtemps car je n’avais pas confiance en eux. Aujourd’hui, mon mari me dit que j’ai du mal à contrôler mes émotions et que je parle trop. Je ne sais pas quoi faire. »

Donc, si vous avez déjà fait le test d’anxiété et qu’il indique que vous avez un problème, vous pouvez être certain qu’il existe des moyens pour que les choses s’améliorent pour vous.

Ça ne peut pas être si grave!

Il y a des gens qui ont de l’anxiété mais qui ne savent pas qu’ils en sont préoccupés. Ils pensent que c’est une réaction normale aux circonstances et ils ne s’en inquiètent pas. Cependant, leur anxiété peut les empêcher de savourer la vie comme ils le devraient. Quelques exemples d’anxiété parmi les plus courants sont:

• Le stress de conduire

• L’anxiété de passer des examens

• L’anxiété d’aller à la banque

• L’anxiété de prendre l’avion

• L’anxiété de parler en public

• L’anxiété d’être rejeté

• L’anxiété dans les relations interpersonnelles

Ci-dessous, vous trouverez quelques moyens pour réduire votre anxiété.

Comment réduire l’anxiété?

Réfléchir à tout ce qui vous inquiète peut vous donner l’impression d’être dépassé et effrayé. Cependant, c’est une étape importante dans le traitement de votre anxiété.

Si vous arrivez à comprendre pourquoi vous avez du mal à contrôler votre anxiété, vous serez en mesure de résoudre le problème. Ainsi, vous pouvez passer à l’étape suivante qui est d’apprendre comment réduire votre anxiété.

Cette étape peut être particulièrement utile si vous ne savez pas ce qui vous rend anxieux. Par exemple, si vous êtes anxieux de prendre l’avion, pourquoi? Pourquoi êtes-vous inquiet? Quand vous réfléchissez à tout cela, vous pourrez trouver des solutions plus faciles à appliquer.

Essayez d’identifier comment votre pensée est responsable de votre anxiété. Vous pouvez choisir de vous rendre à la bibliothèque et de chercher dans les livres des suggestions sur la façon de réduire votre anxiété.

Vous pouvez également discuter avec votre médecin ou un conseiller afin qu’ils puissent vous aider à identifier le problème.

N’essayez pas d’analyser trop profondément ce qui rend votre anxiété si vous pensez que cela ne peut pas être résolu.

4. Des solutions pour ne plus être stressée ni anxieuse

Si vous êtes stressé ou anxieux depuis un certain temps, il peut être difficile de décider comment utiliser votre temps pour réduire votre anxiété.

Cette étape est tellement importante parce que vous ne pouvez pas réduire votre anxiété jusqu’à ce que vous ayez identifié vos raisons d’être anxieux.

Bien sûr, il y a des gens qui découvrent qu’ils ont des raisons différentes de leur anxiété, et si vous êtes quelqu’un d’autre, vous pouvez peut-être commencer par le plan d’action suivant.

Dans les deux cas, la première étape est de penser à la façon dont il est utilisé par l’anxiété ces jours-ci.

Peut-être vous ne savez pas vraiment comment utiliser votre temps pour réduire votre anxiété, alors voici quelques suggestions.

Solutions pour ne plus être stressée ni anxieuse

• Trouver un ami avec qui vous pouvez parler.

• Vous concentrer sur vos pensées.

• Prendre une longue marche dans la nature.

• Dormir 8-9 heures par nuit.

• Ne pas manger de nourriture emballé ou préparé sur place.

• Éviter tout stress physique.

• Ne pas utiliser d’alcool ou de drogues illégales.

• Améliorer votre état de santé.

• Réduire votre consommation de caféine et de théine.

Une fois que vous avez identifié vos raisons d’être anxieux, vous pouvez commencer à penser à la façon dont vous utiliserez votre temps afin de réduire votre anxiété.

Qu’est ce que le stress post traumatique ?

Le stress post-traumatique peut être décrit comme un trouble de stress post-traumatique. C’est une réaction physique et émotionnelle qui peut survenir après avoir subi un ou plusieurs stress traumatiques.

Qu’est-ce que le stress psychologique ?

Un certain nombre d’événements peut augmenter le risque de souffrir de stress psychologique. Il y a des éléments individuels et des facteurs environnementaux qui peuvent contribuer au stress. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent contribuer au stress, comme :

Facteurs individuels

• le comportement

• l’éducation

• le niveau de revenu

• la santé physique et mentale.

Facteurs environnementaux

• la pollution de l’air et de l’eau

• les catastrophes naturelles et les besoins d’aide humanitaire

• la violence, le crime et les pratiques abusives.

Quels sont les troubles anxieux-dépressifs ?

Les troubles anxieux-dépressifs sont des états émotionnels qui peuvent être décrits comme la présence simultanée de deux états émotionnels opposés (comme la panique et la tristesse).

Quels sont les facteurs individuels qui favorisent le développement d’un trouble anxieux-dépressif ?

L’anxiété et la dépression sont des troubles émotionnels qui affectent toutes les personnes à des degrés différents. Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque de souffrir d’anxiété et de dépression :

Facteurs individuels

• les traits de personnalité

• l’historique familial

• le niveau d’éducation et le revenu.

Quels sont les facteurs environnementaux qui favorisent le développement d’un trouble anxieux-dépressif ?

Facteurs environnementaux

• la pollution de l’air et de l’eau

• les catastrophes naturelles et les besoins d’aide humanitaire

• la violence, le crime et les pratiques abusives.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des maladies mentales ?

Les troubles anxieux-dépressifs sont des maladies mentales. Dans la classification internationale des maladies (CIM-10), les troubles anxieux-dépressifs font partie de la catégorie des états dépressifs, de la catégorie des troubles anxieux et de la catégorie des états dissociatifs.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des problèmes de santé mentale ?

Non, ces troubles ne sont pas des problèmes de santé mentale. Les troubles anxieux-dépressifs ne sont pas liés au mode de vie ou à un choix de vie. Ils sont causés par des événements environnementaux et individuels. Les troubles anxieux-dépressifs ne se soignent pas, mais quelques personnes s’en sortent.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des maladies psychiatriques ?

Non, les troubles anxieux-dépressifs ne sont pas des maladies psychiatriques. Les troubles anxieux-dépressifs sont des maladies mentales. La psychiatrie est un domaine de la médecine, tandis que la médecine mentale est un domaine de la psychologie. La psychiatrie traite les comportements du cerveau tels que les schizophrénies et les délires, alors que la médecine mentale traite les émotions et les pensées.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des maladies physiques ?

Non, les troubles anxieux-dépressifs ne sont pas des maladies physiques. Les troubles anxieux-dépressifs sont des maladies mentales. Les maladies mentales sont d’ordre psychologique.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des problèmes de comportement ?

Oui, les troubles anxieux-dépressifs sont des problèmes de comportement. Les troubles anxieux-dépressifs sont des problèmes de comportement parce qu’ils causent des problèmes dans les relations, au travail, à l’école et dans d’autres domaines de la vie.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils héréditaires ?

Oui, les troubles anxieux-dépressifs sont héréditaires. De nombreuses recherches scientifiques ont montré que la présence d’un parent ayant eu des troubles anxieux-dépressifs augmente plus que le double les risques de problèmes de santé mentale chez l’enfant.

Les troubles anxieux-dépressifs sont-ils des maladies du cerveau ?

Non, les troubles anxieux-dépressifs ne sont pas des maladies du cerveau. Les troubles anxieux-dépressifs ne sont pas des maladies causées par un dysfonctionnement physique du cerveau. Les troubles anxieux-dépressifs sont des maladies de l’esprit.

Nicolas vous offre une séance de coaching

Vous pouvez vous sentir en surcharge émotionnelle, n’être pas capable de concilier votre famille et vos responsabilités professionnelles, ne pas savoir comment gérer votre stress et votre anxiété? Avez-vous des pensées qui vous retournent l’estomac ou qui vous empêchent de dormir? Vous sentez peut-être que vous perdez le contrôle, votre sang-froid, ou que vous commencez à tourner en rond dans votre tête ? Un coaching personnel peut vous aider à apprendre à gérer votre stress

Un coaching permet d’améliorer votre confiance en vous, d’assumer plus sereinement vos responsabilités et vos rôles, d’affirmer vos besoins et de les exprimer de manière positive, de mieux gérer votre stress et votre anxiété, de mieux vous connaître pour mieux vous ouvrir aux autres et mieux affronter les changements dans votre vie.

Article rédigé par AG!R®.

conseils pour mieux géré son stress

Cet article peut aussi vous intérresser : Et si le télétravail pouvait ?

Comment bien s’intégrer dans une entreprise grâce à la timidité ?

La timidité est une caractéristique qui nous différencie de nos pairs. C’est une partie de vous-même qui vous rend unique. Cependant, la timidité peut également être douloureuse et vous empêcher de devenir ce que vous souhaitez être. Dans cet article, nous allons...

10 conseils pour vaincre sa timidité

Vaincre sa timidité Vous avez tenté de vaincre votre timidité dans le passé ? Aviez-vous réussi? Si vous avez déjà essayé de vous débarrasser de votre timidité, vous savez qu’il s’agit d’un défi. Vous vous sentez timide de temps en temps ? C’est normal ! Tout le monde...

Le stress et vous ! Savez-vous le gérer ?

Le stress et vous ! Savez-vous le gérer ?Le stress est un événement émotionnel, qui peut être positif ou négatif. Il est souvent lié à des facteurs de défi et de changement, à des émotions et aux pensées personnelles. Les gens prennent différentes mesures pour lutter...

“Tu n’as pas confiance, tu n’y arriveras pas”

"Tu n'as pas confiance, tu n'y arriveras pas"Notre coach Nicolas nous parle aujourd'hui de sa petite voix intérieure. "Tu n'as pas confiance, tu n'y arriveras pas "Ah cette voix intérieure (je lui ai donnée un prénom "Martine") qui prend le contrôle de notre vie, même...

Et si le télétravail pouvait?

Il y a quelque temps en arrière, le télétravail existait mais en très faible pourcentage ! Très peu de sociétés l’avaient instauré. Et puis la pandémie COVID nous a fait prendre d’autres obligations. Seulement être en télé travail ne s’improvise pas du jour au lendemain !

Réussir son entretien d’embauche sans stress

Facile à dire, moins facile à faire ! Et pourtant, si l’on se prépare à cet entretien, tout est possible … Que ce soit le premier entretien ou même le cinquième, on a toujours cette peur au ventre qu’on ne va pas le réussir ! Alors, on va le préparer afin de se donner toutes les chances pour réussir son entretien.

Les 12 causes du burn out, et comment vous en prémunir ?

Qu’est-ce que le burn out ? Le burn out est une épuisement émotionnel qui survient après avoir vécu trop intensément une situation. C’est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes dans le monde du travail: les salariés souffrent en France d’un taux de burn out de 5,5%, ce qui représente une augmentation de 25% par rapport à 2015. Voici les 12 causes du burn out, et comment vous en prémunir ?

Comment se préparer à un examen sans stress ?

Notre coach Nicolas vous donne quelques conseils pour vous préparer à un examen sans stress. Il est important de bien se préparer psychologiquement à un examen pour ne pas avoir de doutes dans le stress qui peut arriver. Il faut tout d’abord savoir que l’examen n’est rien d’autre qu’un outil qui permet d’évaluer votre niveau scolaire et d’entrer à l’université.

Comment lutter contre la procrastination ?

Comment lutter contre la procrastination ?3 façons de lutter contre la procrastination sans renoncer à certains projets qui te tenaient à cœur et sans se sentir découragé.Si tu te rappelles quand tu étais plus jeune, tu as probablement déjà entendu ce conseil 100x :...